ROME 2013 compte-rendu

VOYAGE DES 3E

SEMAINE DU 11 AU 15 FEVRIER 2013

On me demande de parler du voyage à Rome des troisièmes, mais par où commencer ?

D'abord, une photo pour vous montrer la bonne ambiance et l'amitié dans cette promo.

Ensuite, il faudrait détailler notre séjour... mais une page serait trop courte car ce ne fut pas une semaine ordinaire. Et puis, on ne peut passer une semaine ordinaire à Rome. Alors là ce fut "LA SEMAINE" pour nous tous puisque la nouvelle de la démission du Pape nous a accueilli à l'aéroport !


Dès notre atterrissage, nous avons découvert notre logement "Casa la Salle" situé dans Rome à quelques stations de métro du Vatican. Puis après nous être installés et restaurés, nous avons visité les catacombes Ste Domitille et filé au Janicule pour admirer le panorama de Rome... quand un violent orage a éclaté.

 

Le lendemain, notre programme était bouclé, mais la Providence s'en est mêlée. Car après une matinée bien remplie à la basilique St Paul, (messe en italien !) le déjeuner dans un restaurant et la basilique St Clément, les visites du Forum, du Colisée ont été annulées. "Pas grave, vous dirait l'un d'eux, la Fontaine de Trevi et le Panthéon n'étaient pas mal non plus !"

 

Ainsi, malgré les "ratés" dans les visites dues à des fermetures de monuments, après des modifications de programme inopinées, des malades à garder au chaud, nous avons pu assister mercredi à l'audience générale du St Père dans la salle Paul VI. La foule était dense et les journalistes à l'affut de quelques français pour commenter l'événement de la renonciation du St Père au trône de St Pierre. Les élèves ont joué aux stars devant les caméras et certains ont eu la chance de passer sur le 1, la 2, la 6 et katéo.

L'audience fut émouvante car là, les élèves avons vraiment pris conscience de l'universalité de l'Eglise et de ce que représente le pape pour eux. Le Saint Père s'est adressé à tous dans plusieurs langues. Je vous laisse imaginer les décibels de 42 élèves à la voix de bariton et montés sur leur chaise, hurlant "vive le Pape !" quand le collège a été mentionné !!!

 

Après le déjeuner, quartier libre jusqu'à ce que nous décidions de les emmener à la messe des cendres dans la basilique St Pierre pensant ainsi qu'une fois la messe finie, nous visiterions la basilique et les tombeaux des Papes... Là encore, la providence veillait...

Trois heures de patience l'après-midi au soleil  sur la place St Pierre, à jouer aux cartes avec des séminaristes, pour avoir la chance, oui la chance car les milliers dehors sont restés dehors, d'assister à la messe des cendres célébrée par le pape. Ce n'était pas prémédité de ma part puisque c'est un des séminaristes qui jouait aux cartes qui nous a annoncé que c'était le St Père qui célébrait. Des élèves ont pris de belles photos du Saint Père. Une heure de litanies et deux heures de messe en latin et italien. Les élèves ont été saisis. Nous n'en avons perdu aucun à la sortie !

La veillée fut belle grâce au témoignage d'un accompagnateur sur la maladie, l'espérance et les clins d'oeil du Seigneur dans la vie. Les retours des jeunes furent aussi émouvants.


Nous n'avons pas pu visiter St Pierre, ni les terrasses au-dessus, ni les tombeaux des papes ni la Piéta, ni ni, ni..... car trop de monde venu pour l'événement qui chamboulait tout Rome.

Mais jeudi, après des kms de ballades entre Ste Marie Majeur, St Jean de Latran, le Colisée, le Forum, St Louis des Français, nous leur avons offert une glace et temps libre jusqu'à 19h autour du Panthéon. Puis, surprise pour tous : on les a balladés jusqu'à la Trinité des Monts dans les ruelles illuminées et envahis par les badauds. Rome by night... grandiose !

Le dîner fut tout aussi copieux et joyeux suivi d'une petite veillée de prière et de consignes avant de regarder un match à la télévision.


Le paradis brillait dans les yeux de nos 42 lascars que  :
- ni la faim, "Madame, on pourrait avoir une pizza !" ; "un McDo peut-être ?"
- ni les messes "encore la messe Madame ? mais on y a été hier !!!!", "En quelle langue cette fois, Madame ?"
- ni les km de marche dans Rome "c'est quand qu'on arrive madame ?",
- ni les heures de queue n'ont fait perdre leur joie.




Ils m'ont appris :
- que jouer aux cartes se fait n'importe où : place St Pierre ou piazza di Spagna,
- que des garçons peuvent regarder un match de foot Arsenal-Italie à la télé sans hurler !
- qu'un estomac plein de pizza, glace, MacDo est toujours vide face à un plat de pâtes suivi de viande et légumes !!!
- qu'on peut être efficace avec 5h de sommeil. "Dieu vous porte...."
- à siffler comme un mec pour les réunir en rang par deux... mais j'ai encore de la pratique à faire car ça faisait plutôt "pschitt" à leur grande joie !
- à faire un diagnostic médical en italien à un docteur, parler avec les mains devient un art !
- à leur montrer comment négocier comme des malades les prix, ou à faire peur aux vendeurs en criant "policia" ! Les vendeurs détallent comme des lapins !!! Je sais, ce n'ai pas très "catholique" mais ils sont devenus champions et moi cheftaine de scoutes !
- qu'on peut visiter le Musée du Vatican au pas de course sans se perdre... une prouesse !
- à rester zen quand on en perdait dans Rome. Le jeudi on en avait perdu plus de 11 ! certains partis s'acheter des pizzas... comme ça, en flânant  ; d'autres ont pris des chemins de traverses dans le Colisée et un s'est "endormi" sur un banc en pierre dans St Jean de Latran.

- qu'on peut les emmener au bout du monde avec un sourire ! Je les remmènerai bien dès maintenant !

Il y a tant à raconter. Mais une chose est sûre : ce sont de très BONS garçons. Chacun y a mis sa bonne humeur. Je voudrais rendre un hommage particulier aux accompagnateurs formidables qui entouraient chacun d'un oeil bienveillant : Mme Lombard-Platet, Melle Juille, M. Béraud et M. Guérin ; sans oublier les surveillants du collège qui ont eu la tâche ingrate de réclamer encore et sans cesse les documents nécessaires au voyage.

Les garçons ont porté le collège dans leurs prières et se souviendront sûrement de ce voyage toute leur vie dès qu'il y aura des événements au Vatican, car ILS Y ETAIENT.

Armelle ALLARD

Adjointe en pastorale - collège Saint Joseph Saint Cloud.
01 46 02 41 53